Vientiane, la ville aux milles temples…

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Filament.io 0 Flares ×

Aujourd’hui je vous propose de prendre le temps de visiter Vientiane, la petite capitale du Laos. C’est une ville qui évolue très vite et en trois ans et demi j’ai pu voir beaucoup de différences. Le nombre de touristes augmente de façon exponentielle et les structures adaptées aux occidentaux également. Il faut de plus en plus s’éloigner des sentiers battus pour trouver de l’authenticité. Malgré tout elle reste une ville très calme, avec peu de circulation et surtout pas de foule, vous pourrez la visiter tranquillement.

Il s’agit, avec ses 800 000 habitants de la plus grande ville du Laos, elle est située sur la rive gauche du Mékong et vous pouvez facilement passer la frontière avec la Thailande grâce au pont de l’amitié qui vous amène à la ville de Nong Kai. L’autre point d’entrée du pays autour de Vientiane se trouve à environ 3 km au sud ouest de la ville, à l’aéroport Wattay (VTE). Pour entrer au Laos il vous faudra vous affranchir du coût d’un Visa (30$ pour les français), apportez avec vous une photo sinon elle vous sera facturée. Pour cette démarche il vous faudra l’adresse d’une guesthouse à inscrire sur les papiers administratifs. Pour les petits trajets, par exemple, de ou vers l’aéroport vous ne pouvez pas quitter le pays sans tester les fameux « tuk-tuks » ! Éloignez vous des hôtels pour pouvoir négocier le prix, sinon ils sont fixes et vous allez payer cher…

DSC_0416Pour les balades, le conseil que je peux vous donner c’est de prendre 10 000 kip (1 euro) et d’aller vers le coin des guesthouses pour louer un vélo à la journée. Vientiane est une ville sûre et toute plate où fait bon se balader sans se fatiguer sous le soleil…Sans titrePour les logements j’ai testé deux endroits. La Saysouly Guesthouse (photo ci-dessous) qui n’est vraiment pas chère (8 euro en 2012), très bien placée mais certaines chambres ont des punaises de lit… Du coup si vous avez les moyens je vous conseille de vous orienter vers une autre chambre. Pour 12 euro vous aurez une chambre à Mixok près du temple Mixay, elles sont propres et le petit déjeuner est inclus. Si votre budget est plus faible des dortoirs sont disponible au Mixay guesthouse, je ne l’ai jamais testée mais elle est très réputée, si bien qu’il faut de préférence réserver avant d’arriver.

SONY DSC

Le bouddhisme est extrêmement présent dans le quotidien des laotiens. Ainsi vous trouverez vraiment beaucoup de temples un peu partout dans le pays, et plus particulièrement à Vientiane. Je vous propose une petite liste de ce qu’il est possible de visiter dans et autour de la capitale. Prenez votre vélo, c’est parti !

Dans un premier temps je vous propose de rouler vers le Pha That Luang, demandez une carte à l’accueil de votre hôtel car il est situé à près de 4 km du centre. Le site est assez grand et vous pourrez vous promener tranquillement, mais peu d’espaces d’ombre, c’est pour ça que je vous conseille d’y aller le matin pas trop tard. Ce temple est un monument de 45m de haut, très imposant et surtout totalement doré. Son histoire est intimement liée aux Khmers, des statues en témoignent. Un bouddha allongé gigantesque et magnifique est aussi à voir près du petit marché pour touristes.

SONY DSC

SONY DSCSur le chemin du centre ville, dans le prolongement de l’avenue Lane Xang, vous pourrez vous arrêter au Patuxai. Grand monument inspiré de l’arc de triomphe des Champs Élysées qui vous permet, si vous avez le courage de monter les 5 étages d’avoir un superbe point de vue sur la ville.SONY DSC

SONY DSC

Continuez sur l’avenue, vous passerez devant le marché du matin à  votre gauche et sur une petite rue à  droite vous trouverez le That Dam (That noir) qui aurait été jadis recouvert d’or. L’occupation  de la ville par les Siamois eurent de nombreuses répercutions sur les monuments religieux et ceux qui n’ont pas été détruit  furent pillés, c’est ainsi que le That Dam de retrouve aujourd’hui sans son manteau…

DSC_0169Au bout de l’Avenue vous aurez une vue imprenable sur le palais présidentiel… Énorme bâtisse blanche qui contraste avec le reste de la ville… Tournez à gauche pour rejoindre le Vat Si Saket (entrée 5000 kips, 50 centimes). Ce serait le plus ancien temple de la capitale. Il possède un cloître qui abrite des  milliers de Bouddhas entreposés dans des niches ou bien assis/couchés à même le sol. Ils ont été fabriqués dans différents lieux, dans différentes matières et à différentes périodes mais ils ont tous été rassemblés dans ce même lieu, même les plus abimés. Le Sim, au centre du cloître est creusé comme ce dernier de centaines de niches avec des petits Bouddhas dans chacune d’elles. Le plus impressionnant dans ce temple, et ce qui m’a le plus marqué sont les peintures anciennes représentant la vie de Bouddha. Elles sont dans un mauvais état mais sont en cours de restauration. Vous ne trouverez par contre aucune photo de cette merveille ici, photos et chaussures sont interdites à l’intérieur du Sim. Bref un temple à voir, faites le détour sans hésiter !

DSC_0376 DSC_0380 DSC_0407 DSC02602bEn sortant continuez la route et vous trouverez sur votre droite le Haw Pha Kaeo qui est le musée national des arts sacrés. Il était en travaux lors de mon dernier passage mais pour avoir eu l’occasion de le visiter en 2012, il vaut vraiment le coup d’œil. Par contre, essayez d’éviter les touristes en y allant tôt le matin… Visiter ce lieux merveilleux avec le brouhaha d’un car de touristes n’est vraiment pas le top. 🙁 SONY DSC

Reprenez la route dans le sens opposé jusqu’à atteindre le Vat Mixay, qui possède deux gardiens imposants à chaque entrée. C’est le théâtre de grandes cérémonie lors par exemple de Pi May (la fête de l’eau) au début de la saison des pluies.

DSC_0464Puis vous trouverez dans le même quartier le Vat Ong Teu Mahawihan, le Vat Peng (Très kitch et très vert mais il donne le sourire rien que de le voir 😀 ) et le Vat In Paeng qui est mon préféré. En effet il est très peu visité, il est donc possible de discuter avec des moines (moins pour les femmes, c’est plus facile lorsqu’on est accompagnées) et les arbres autour permettent de se reposer à l’ombre lorsque le soleil est trop fort.

SONY DSCEnsuite en remontant vers la Th. Samsènethai vous trouverez le musée national, où les photos sont interdites. Il vous contera l’histoire, la vie et les ethnies du Laos en Anglais, Lao et en Français (oui oui)… Mais alternativement… fait que parfois vous serez complètements perdus devant un long texte en Lao… :p

Et pour finir cette journée en beauté, laissez vous tenter par un petit coucher de soleil sur le Mékong ! 🙂 A bientôt ! Et n’hésitez pas à me poser des questions si vous y partez en voyage ! 😀Sans titrebis

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Filament.io 0 Flares ×

2 reflexions sur “Vientiane, la ville aux milles temples…

    1. SarahCardinal Auteur de l'article

      J’étais obligée d’en parler, c’était tellement bon 🙂 mais c’est dans l’article sur la nourriture laotienne 😉

Répondre à Andro Veronique Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *